la jalousie est un vilain défaut- hugo léger

1.jpeg

Quand le contrat le plus lucratif, le plus juteux de ta carrière de biographe te tombe dessus, tu dis oui, merci madame, comme vous voudrez madame.  

Philippe est journaliste et biographe et son nouveau sujet, c’est Laurence Stewart, une jeune vedette montante hollywoodienne qui incarne parfaitement le rêve américain. 

Mais Philippe a du métier, et il sait que toute vérité n’est pas bonne à lire… Alors qu’il tente de raconter l’ascension vers la gloire de la jeune femme, les fils de la réalité s’entremêlent en un nœud bien serré. Au bout duquel il risque bien de se pendre, s’il n’y prend garde…

14 x 210 cm, 264 pages

18 euros

7 jours

Avec un humour noir hilarant, l’auteur aborde un thème très actuel : comment départager le vrai du faux à une ère où le culte de la personnalité est valorisé ?

 

L’actualité

Un roman doux-amer porté par un humour caustique.

 

 Josée Lapointe, La Presse

 […] ce roman qui porte sur ce lien aussi fort qu’imparfait unissant les frères et sœurs, aux touches d’humour acéré et aux dialogues vifs, est mené avec doigté et intelligence, tellement qu’on se laisse prendre jusqu’à la fin par ce jeu de chat et de souris plein de secrets et de non-dits qu’on a bien envie de découvrir nous aussi.